société

La vidéo du jour

Boycott de la mode islamique: Caroline De Haas tacle Elisabeth Badinter

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle-ci.


Invitée samedi soir sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couchéCaroline De Haas, interrogée par Léa Salamé sur le burkini et sur le boycott des marques proposant ce type de vêtements, ne s’est pas gênée pour tacler Elisabeth Badinter, hypocrite et à côté de la plaque selon la militante féministe: “Ça m’a frappée qu’Elisabeth Badinter qui dirige quand même le groupe Publicis, qui, je le rappelle, simplement, va permettre à l’Arabie Saoudite en ce moment de redorer son image en France, vienne nous donner des leçons de laïcité.

Et de continuer:  “Elisabeth Badinter, dans un article du Monde, elle a quand même expliqué que l’Église catholique n’avait plus de problème avec l’égalité femmes-hommes mais elle se fout de la gueule de qui? Il y a des millions de femmes en Amérique Latine qui ne peuvent pas avorter à cause de l’Église catholique, c’est ça l’égalité femmes-hommes pour Elisabeth Badinter? […] Je vous propose de ne plus prendre très au sérieux les propos d’Elisabeth Badinter.” Et bim.


2. Les femmes vont-elles sauver la planète? 

Elles sont en première ligne quand il s’agit de défendre les intérêts de la planète. Mais l’engagement des femmes pour l’écologie suffira-t-il à changer la donne?
Les femmes vont-elles sauver la planète?  - Cheek Magazine

4. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s  - Cheek Magazine