société

Le Cheek Point

“Eye rape”: qu'est-ce que le concept de viol par le regard

On a lu pour vous ce texte qui s’interroge sur la notion de violences sexuelles à travers le cas de l’“eye rape” et on vous le recommande. 
DR
DR

DR


14 juin 2019, Genève. Lors d’une grande marche pour les droits des femmes, une cohorte d’adolescentes se met à scander un slogan –‘Ne nous regardez pas!’–, en faisant tout ce qu’elle peut pour attirer l’attention. Longeant la terrasse d’un café où des gens sont paisiblement attablés, elles redoublent d’énergie –‘Ne nous regardez pas!’ Fusillant du regard les hommes (héberlués) devant qui elles passent, elles leur intiment l’ordre de détourner les yeux, comme si le fait d’être vues portait atteinte à leur personne. Le spectacle est absurde mais significatif: partant du principe que le ‘regard masculin’ (male gaze) est par essence celui d’un prédateur –un regard qui vous déshabille–, certaines femmes l’assimilent à une forme insupportable de domination.” 

Dans un post intitulé Eye rape: le viol par le regard, sur son blog Les 400 culs hébergé par Libération, l’autrice, journaliste et docteure en anthropologie Agnès Giard s’intéresse à ce concept venu des Etats-Unis et se demande si l’on pourra “bientôt porter plainte contre un regard jugé insistant, dégradant ou non-désiré”. Elle se focalise par la même occasion sur la notion de violence sexuelle et son évolution à travers les âges dans nos sociétés occidentales. Un texte qui invite à la réflexion. 

A lire le plus vite possible sur le site de Libération


2. Laura Portelli, la cheffe qui sublime le pique-nique

Chez Pique-Nique, le restaurant qu’elle a ouvert fin novembre, Laura Portelli sert une cuisine douce et réconfortante, version chic de nos repas improvisés en plein air en famille ou entre copains. Pour la déguster, il faudra patienter encore un peu. En attendant, elle répond à notre interview “Top Cheffe”.
DR - Cheek Magazine
DR

4. Pain fait maison, télétravail et héroïnes ordinaires: que nous restera-t-il du confinement?

Assigné·e·s à domicile pendant deux mois, nous avons dû nous adapter à un rythme de vie radicalement différent de celui que nous avons l’habitude de mener. L’occasion de prendre de nouvelles habitudes, mais aussi de réfléchir à la société que nous voulons -et à la place qu’occupent les femmes dans l’Histoire. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. À quoi ressemblera la rencontre amoureuse post-Covid-19?

Discussions par message pendant des semaines sans se voir, dates vidéo, peur de la contamination… La crise sanitaire bouleverse les habitudes des célibataires et redéfinit l’étiquette de la rencontre amoureuse au profit du “slow dating”. 
DR - Cheek Magazine
DR

6. Le nouveau casse-tête des apéros de déconfinement

Soirées aux fenêtres, gestes barrières, comités réduits… Dans le contexte du déconfinement, les moins de 35 ans s’adaptent, rivalisent d’ingéniosité, et appréhendent les apéros avec de nouvelles priorités.
DR - Cheek Magazine
DR