société

Confinées ailleurs

En Côte d’Ivoire, l’obligation de travailler malgré la peur du virus

Depuis plusieurs semaines, de nombreux pays ont décrété le confinement de leurs populations, avec plus ou moins de restrictions dans les sorties et les activités. Marie, 29 ans, est commerciale à Abidjan dans le quartier du Plateau. Les mesures restrictives (couvre-feu, fermeture des établissements scolaires et de restauration) devraient s’assouplir à partir du 15 mai, selon l’évolution de la situation dans la capitale, isolée du reste du pays depuis le 21 avril.  
DR
DR

DR


“Comme je suis commerciale dans une entreprise de e-commerce, je ne peux pas faire de télétravail. Je vais toujours rencontrer les clients mais c’est plus difficile, l’économie est au ralenti: la maladie empêche de voir certains vendeurs, les marchandises sont bloquées, le nombre de clients a été réduit, ce qui se répercute sur mon salaire car je suis payée au rendement. Au début, j’avais peur car le nombre de cas a augmenté en un temps record, mais je dois faire avec, je n’ai pas le choix. Je suis inquiète mais j’essaye de ne pas trop y penser! Je prends moi-même les précautions comme l’achat de masques et l’entreprise nous fournit du gel. Cela représente un budget important. J’avais l’idée de lancer un petit business mais là, tout est bloqué et puis actuellement je ne peux plus épargner. La maladie freine et handicape beaucoup: je ne vois plus mes amis, tous les maquis (NDLR: petits restaurants où l’on déguste plats locaux, grillades et bières à petits prix) ont fermé. Il n’est plus possible d’aller à la messe. A la place, je suis les célébrations via la radio ou sur internet mais ça me manque: c’est triste d’être assis derrière son écran!” 

Propos recueillis par Clémence Cluzel


1. Minou Sabahi met les saveurs de ses voyages dans nos assiettes

A 32 ans, la cheffe franco-iranienne Minou Sabahi s’est installée au début de l’été en résidence chez Fulgurances à l’Entrepôt, lieu de vie culturel du 14ème arrondissement de Paris.
DR - Cheek Magazine
DR

4. Célibataire et quadra, elle raconte son chemin vers la maternité dans un livre

Dans le livre témoignage Allers-retours pour un bébé en librairies le 17 septembre, Audrey Page relate pourquoi et comment elle a choisi de dissocier désir d’enfant et couple. Mère à 41 ans d’une petite fille née par PMA, elle revient sur les épreuves de son parcours et interroge la conception classique de la famille et des relations amoureuses.
DR - Cheek Magazine
DR

5. Avec “Les Joueuses”, Julie Gayet célèbre les footballeuses de l’Olympique Lyonnais

En salles le 9 septembre, le documentaire Les Joueuses propose un regard inédit sur les footballeuses de l’Olympique Lyonnais. On a discuté sexisme dans le monde du ballon rond, égalité salariale et visibilité des sportives avec la productrice du film, Julie Gayet.
DR - Cheek Magazine
DR

6. La cheffe Alessandra Montagne va ouvrir Nosso, un resto locavore et anti-gaspi

La cheffe d’origine brésilienne Alessandra Montagne inaugure en octobre un nouveau restaurant parisien, Nosso -qui signifie “nous” en portugais- baigné de lumière, dans son arrondissement parisien de cœur, le 13ème. Une aventure collective, qu’elle raconte dans notre interview “Top Cheffe”.
DR - Cheek Magazine
DR

7. Covid-19: comment la pandémie redessine nos vies amoureuses

Rapprochement, rupture, et nouveaux modes de drague: petit état des lieux amoureux post-confinement, à l’heure où se rouler des pelles en public devient un acte quasi politique.
DR - Cheek Magazine
DR