société

Confinées ailleurs

Pompes funèbres dépassées, hôpitaux de fortune: Sara, Madrilène, raconte son confinement en Espagne

Depuis plusieurs semaines, de nombreux pays ont décrété le confinement de leurs populations, avec plus ou moins de restrictions dans les sorties et les activités. Alors que la Chine se relève tout doucement, c’est désormais l’Europe, les Etats-Unis ou encore l’Iran qui sont frappé·e·s de plein fouet par l’épidémie. En Espagne, le nombre de morts du Covid-19 a dépassé  celui de la Chine. Pour Cheek, Sara, 22 ans, étudiante en philologie et habitante de Madrid, raconte le quotidien entre quatre murs. La capitale comptabilise plus de la moitié des décès du pays.      
DR
DR

DR


“Quand tout a commencé, j’étais en Erasmus en Belgique. D’un coup, j’ai dû rentrer car la situation empirait, et je ne voulais pas me retrouver confinée dans un pays étranger, seule, loin de ma famille. J’ai toujours du mal à réaliser à quel point tout a changé du jour au lendemain. On a mis nos vies sur pause et on a dû s’adapter à des circonstances sur lesquelles on ne peut pas agir. A Madrid, le nombre de morts et celui des cas positifs ne cesse de grimper. Il manque du matériel, des lits et des professionnels pour traiter la maladie, les soignants tombent malades… L’IFEMA, le parc des expositions, s’est transformé en hôpital de campagne, et le Palacio de Hielo (NDLR: une patinoire) en morgue, puisque les pompes funèbres n’arrivent plus à prendre en charge les corps. Au départ, le confinement devait durer jusqu’au 16 mars, mais le premier ministre, Pedro Sánchez, l’a rallongé de deux semaines. On ne sort que pour aller à la pharmacie ou faire nos courses. Beaucoup de gens télétravaillent et les universités mettent en ligne des cours pour continuer… mais j’avoue qu’à ce niveau d’incertitudes quant à la manière dont les choses vont tourner, j’ai du mal à avancer.”

Propos recueillis par Delphine Le Feuvre 


3. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine

Julia Heres Garcia et Marion Lambert, deux vingtenaires féministes, lancent une campagne de crowdfunding pour financer leur projet de web-documentaire militant sur la lutte pour le droit à l’avortement en Amérique Latine. 
DR - Cheek Magazine
DR

6. Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris

Avec le confinement, des femmes confinées seules ou en couple n’ont pas eu de rapport sexuel pendant plusieurs semaines. Qu’est-ce que cette abstinence leur a appris sur leur rapport à la sexualité, à leur corps et au désir? Réponses. 
DR - Cheek Magazine
DR