société

Le podcast du jour

“Ecoute-la”: le podcast féministe et collaboratif qui vous donne la parole

Dans le podcast Ecoute-la, c’est vous qui parlez. On vous présente cette nouvelle création féministe et inclusive.
© Neila Czermak
© Neila Czermak

© Neila Czermak


Tendre le micro à toutes les femmes. Vous laisser parler, pour mieux vous écouter. C’est l’ambition d’Ecoute-la, dont le premier épisode sur l’estime de soi vient d’être mis en ligne. Ce nouveau rendez-vous féministe et inclusif a été imaginé par la directrice artistique musicale, dj et documentariste Paloma Colombe, et son acolyte compositeur, réalisateur de disques et multi-instrumentiste Pierre Antoine. Composé comme “une pièce sonore”, ce podcast expérimental, hyper novateur sur la forme, fait souffler un vent créatif sur le marché saturé des émissions en ligne.

Dans son communiqué de presse, l’équipe d’Ecoute-la explique le concept: “C’est un espace de parole pour les femmes du monde entier, d’âge et de conditions sociales très différentes, qui ont chacune eu 1 min pour s’auto-enregistrer sur le thème du mois, chez elles. Les femmes peuvent laisser libre cours à leur imagination: aucune règle ne leur est imposée, devenant ainsi co-créatrices du podcast.” On vous laisse découvrir le résultat et, si l’expérience vous tente, participer au deuxième épisode en répondant à la question suivante: “Quel est votre rapport à la sexualité?”. Enregistrez-vous dans un endroit calme et envoyez votre contribution par mail à l’adresse ecoutelapodcast@gmail.com avec une photo de vous, ou en spécifiant si vous préférez rester anonyme. A vos  écouteurs et surtout, à vos dictaphones!

 

 


1. Avec Cité Tech, Monia Maganda lutte contre l'exclusion numérique grâce à ses “FabLabs mobiles”

À 35 ans, Monia Maganda est à la tête de Cité Tech, association créée en 2018 à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Elle rêve d’amener le numérique aux publics qui en sont éloignés, dans les quartiers populaires et les zones rurales, mais aussi dans les départements d’outre-mer.
© Neila Czermak - Cheek Magazine
© Neila Czermak

2. Sept ans après la mort de sa fille, Nora Fraisse continue son combat contre le harcèlement scolaire

Pour la deuxième année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on dresse le portrait de Nora Fraisse, prix du courage et du dépassement de soi, fondatrice de l’association de lutte contre le harcèlement scolaire Marion la main tendue. 
© Neila Czermak - Cheek Magazine
© Neila Czermak

3. Dans leur bar à cocktails Kouto, elles privilégient le goût avant tout

Chirine et Marie Cabaret-Besenval, en couple dans la vie comme derrière le comptoir, tiennent Kouto, un bar à cocktails dans le 10ème arrondissement de Paris. À respectivement 32 et 27 ans, elles prônent un cocktail “proche des client·e·s” et éco-responsable.  
© Neila Czermak - Cheek Magazine
© Neila Czermak

5. Avec Carlotta With, Charlotte Crousillat revisite la cuisine végétarienne à Marseille

À 28 ans, la Marseillaise Charlotte Crousillat gère Carlotta With, un restaurant végétarien dans le 6ème arrondissement de la cité phocéenne, et entend encourager l’entreprenariat féminin dans sa ville. Elle a répondu à notre interview “Top Cheffe”. 
© Neila Czermak - Cheek Magazine
© Neila Czermak

6. Caroline De Haas explique pourquoi elle met son compte Twitter en pause

La militante féministe Caroline De Haas a annoncé qu’elle allait prendre de la distance avec Twitter pour échapper à un flot de violences quotidiennes. Elle explique pourquoi le réseau social n’est “pas safe d’un point de vue mental”.
© Neila Czermak - Cheek Magazine
© Neila Czermak