société

BD

La dessinatrice Emma s'attaque à la culture du viol

Sur son site, la dessinatrice Emma vient de sortir une nouvelle BD dans laquelle elle aborde la culture du viol et la question du consentement. À lire absolument. 
© Emma
© Emma

© Emma


“‘Il m’a dit qu’il t’avait embêtée. C’est qu’il adore les petites filles.’ Et voilà comment à 8 ans, une adulte nous a appris qu’il était normal qu’un homme embête les filles, surtout s’il les aimait bien.” Après avoir illustré avec brio le concept de la charge mentale qui pèse principalement sur les femmes, la dessinatrice Emma s’attaque cette fois-ci à la culture du viol, “ce mythe très présent dans la société, écrit-elle, les hommes ne sauraient pas se contrôler, et pour éviter les ‘problèmes’, ça serait donc aux femmes d’être moins attirantes.

Dans cette nouvelle planche publiée aujourd’hui sur son site et intitulée C’est pas bien, mais…, Emma décrit les différentes agressions sexuelles subies par les jeunes filles de la primaire au lycée -dégrafage de soutien-gorge, mains aux fesses, etc.- et rappelle que les agresseurs, contrairement à ce que l’on a appris aux femmes, ne sont pas nécessairement “des inconnus forcément moches, forcément violents et cachés dans des parkings ou des ruelles sombres” avant de revenir sur la notion de consentement. Cette BD est à retrouver ici

J.T.


1. Les gender editors arrivent dans les médias français

En octobre dernier, Lénaïg Bredoux est devenue la première gender editor de France, au sein de la rédaction de Mediapart, où elle occupe le poste de “responsable éditoriale aux questions de genre”. Une nomination qui pourrait faire des émules dans les médias français. Décryptage de ce phénomène avec les principales intéressées.  
© Emma  - Cheek Magazine
© Emma

5. Coucou les Girls: Juliette Katz, l'influenceuse qui vous veut (vraiment) du bien

Youtubeuse, autrice et actrice, Juliette Katz alias Coucou Les Girls revient aujourd’hui à ses premières amours: la musique. Avec le titre J’ai peur, elle fait part en toute transparence de ses insécurités. Rencontre avec une influenceuse qui sert d’antidote à tous les clichés qu’on colle encore aux instagrammeuses. 
© Emma  - Cheek Magazine
© Emma

6. Comment la couture s’impose comme le nouveau cool 

Convictions écologiques, ennui en période de confinement et besoin de faire quelque chose de ses mains: la couture et l’upcycling ont la cote.
© Emma  - Cheek Magazine
© Emma