société

Elle lance Fem Box, une box féministe bimestrielle pour libérer la parole

Bettina Zourli, 28 ans, lance la Fem Box, une box féministe bimestrielle avec l’aide d’une campagne de crowdfunding sur Ulule.
Bettina Zourli, DR
Bettina Zourli, DR

Bettina Zourli, DR


Avec Fem Box, Bettina Zourli, 28 ans, souhaite faire d’une pierre trois coups: “L’objectif, c’est de faire connaître des artistes féminines, de mieux connaître son corps et d’être mieux informées sur nos droits.” Il y a deux mois, la vingtenaire, qui aime “beaucoup écrire, lire” a eu envie de “parler de sujets qui [lui] tiennent à coeur, qui sont encore tabous, pour libérer la parole” car elle n’a “pas sa langue dans [s]a poche!”. C’est ainsi que l’idée de la box est née “presque comme une évidence”. On lui a posé quelques questions pour en savoir davantage. 

Pourquoi lancer une box féministe?

J’ai envie d’apporter directement chez les gens (et en particulier les femmes) des idées de réflexions dans leur salon. L’idée, c’est vraiment de donner du contenu informatif, mais aussi de soulever des questions pour réfléchir à notre condition de femme. Cette box, c’est une tentative pour décomplexer, informer, et nous faire sentir plus fortes.

Quel sera le thème de la première box? Et pourquoi ce choix?

La première box aura pour thème le clitoris! Un organe que l’on semble à peine redécouvrir, que de nombreux hommes ont tenté de nous enlever (ou tentent toujours), qu’on a voulu effacer des manuels de médecine, et qui pourtant est un vrai atout de libération des femmes, de notre rapport au sexe et au plaisir! La box offrira donc une lecture passionnante, un pin’s très drôle fait par une mère et sa fille qui lancent leur e-boutique, mais aussi une superbe illustration et un élément de bien-être.

Où peut-on trouver cette box et combien coûte-t-elle?

Le crowdfunding est lancé dès aujourd’hui et notre objectif est simple: 40 jours pour 100 pré-ventes, afin de lancer définitivement le projet! La box coûte 28,50 euros, frais de port inclus (en point relais). 

Propos recueillis par Julia Tissier


1. Entre solitude et difficultés financières, Cyrine raconte son confinement à Tunis

Depuis plusieurs semaines, de nombreux pays ont décrété le confinement de leurs populations, avec plus ou moins de restrictions dans les sorties et les activités. Alors que la Chine se relève tout doucement, c’est désormais l’Europe, les Etats-Unis ou encore l’Iran qui sont frappés de plein fouet par l’épidémie. Depuis quelques jours, la Tunisie est à l’arrêt. Un coup dur pour Cyrine, entrepreneure hyperactive, qui a dû planifier de quoi s’occuper pendant le confinement.  
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR

3. Dans un podcast, elle raconte son quotidien d'infirmière sous le Covid-19

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait ce Journal d’une infirmière sous le Covid-19, qui raconte le quotidien d’une infirmière de 28 ans en médecine intensive et réanimatoire. 
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR

4. Accoucher au temps du Coronavirus, un stress supplémentaire pour les femmes

Pour les femmes sur le point d’accoucher, point de report possible malgré l’épidémie de Covid-19. Elles seront des centaines à donner la vie dans les prochaines semaines, et elles devront le faire dans des conditions inédites. 
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR

5. les wraps aux légumes rôtis et chèvre frais de Beena Paradin 

Ce n’est pas parce qu’on est confinées qu’on arrête de bien manger. Beena Paradin, créatrice de la marque de préparations bios et végétariennes Beendhi, nous propose une recette équilibrée et ludique. 
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR

6. Pourquoi le Covid-19 menace le droit à l'IVG

Consultations annulées, personnel de santé réquisitionné… L’un des dommages collatéraux de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 pourrait-il être une entrave au droit à l’IVG? C’est en tous cas la question que se posent certain·e·s professionnel·le·s de santé ainsi que des associations militantes pour les droits des femmes. 
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR

7. Pompes funèbres dépassées, hôpitaux de fortune: Sara, Madrilène, raconte son confinement en Espagne

Depuis plusieurs semaines, de nombreux pays ont décrété le confinement de leurs populations, avec plus ou moins de restrictions dans les sorties et les activités. Alors que la Chine se relève tout doucement, c’est désormais l’Europe, les Etats-Unis ou encore l’Iran qui sont frappé·e·s de plein fouet par l’épidémie. En Espagne, le nombre de morts du Covid-19 a dépassé  celui de la Chine. Pour Cheek, Sara, 22 ans, étudiante en philologie et habitante de Madrid, raconte le quotidien entre quatre murs. La capitale comptabilise plus de la moitié des décès du pays.      
Bettina Zourli, DR - Cheek Magazine
Bettina Zourli, DR