société

Le Cheek Point

Les femmes intériorisent encore les diktats masculins au sujet de leur tenue, et cela n'a aucun sens

On a lu pour vous la chronique de Maïa Mazaurette sur la garde-robe féminine sous contrôle d’un désir masculin soi-disant irrépressible, et on vous la recommande.
“Pretty Woman”, DR
“Pretty Woman”, DR

“Pretty Woman”, DR


Ce qui est étrange, c’est que face à ce désir masculin présenté comme tout-puissant, les capacités d’auto-contrôle des hommes soient présentées comme si faibles. Au point que leur problème devient celui des femmes, sommées de se rhabiller. Et ça, franchement, ça n’est pas le plus pratique. Pourquoi les hommes ne mettent-ils pas des œillères, si leur existence est insupportable ? C’est exactement comme si, au lieu de soigner les personnes qui attrapent des maladies (ou au lieu de renforcer leurs défenses immunitaires), on faisait en sorte d’éradiquer toutes les bactéries existantes.

On a donc un premier souci: certains hommes veulent se tranquilliser, mais ils ne veulent pas sacrifier leur confort. Par contre, ils veulent sacrifier le mien. Ce n’est pas juste. Si on vous proposait le même deal, vous diriez non (à juste titre).”

Dans sa dernière chronique pour GQ, la sexperte Maïa Mazaurette revient sur l’obsession de certains hommes de vouloir couvrir le corps des femmes pour ne pas susciter le désir chez eux. Une belle arnaque pour ces dernières, comme elle nous le rappelle avec justesse et humour. 

A lire le plus vite possible sur le site de GQ


1. Zineb El Rhazoui a fait de la laïcité le combat de sa vie

Pour la deuxième année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on dresse le portrait de Zineb El Rhazoui, journaliste et militante, prix Simone Veil du public. 
“Pretty Woman”, DR - Cheek Magazine
“Pretty Woman”, DR

3. Violences policières: Assa Traoré plus déterminée que jamais dans son combat

Assa Traoré, figure emblématique de la lutte contre les violences policières depuis le décès de son jeune frère Adama, a lancé une campagne internationale pour répliquer à ce qu’elle appelle un “acharnement judiciaire”. 
“Pretty Woman”, DR - Cheek Magazine
“Pretty Woman”, DR

4. Quand la nourriture devient érotique

Depuis notre tendre enfance, la dimension sensuelle de l’expérience gustative est indéniable. Du lait maternel jusqu’à l’explosion du food porn, les liens entre ces deux entités sont omniprésents. Mais d’où viennent-ils? Et pourquoi la société raffole-t-elle de ce couple sulfureux?
“Pretty Woman”, DR - Cheek Magazine
“Pretty Woman”, DR

6. Amputée suite à un choc toxique, Sandrine, 36 ans, témoigne

On a lu pour vous cet article du Parisien qui relaie le témoignage de Sandrine, infirmière de 36 ans, victime d’un choc toxique suite à l’utilisation d’une coupe menstruelle et on vous le conseille fortement.
“Pretty Woman”, DR - Cheek Magazine
“Pretty Woman”, DR

7. Avec hkind, Alice de Maximy invente le Tinder de la santé

Pour la deuxième année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on dresse le portrait d’Alice de Maximy, prix de l’innovation, fondatrice de la start-up hkind et initiatrice de l’opération Femmes de santé.
“Pretty Woman”, DR - Cheek Magazine
“Pretty Woman”, DR