société

Jennifer Le Nechet, meilleure barmaid du monde, bosse à Paris

Jennifer Le Nechet, bartender du Café Moderne est championne du monde de cocktails. Elle est à la fois la première femme et la première française à remporter la compétition. Excusez du peu.
DR
DR

DR


Paris 11ème. Derrière le comptoir du Café Moderne, bar à cocktails au style rétro de la rue Keller, Jennifer Le Nechet a le smile. La petite brune de 29 ans est revenue il y a quelques semaines des Diageo World Class.

En partenariat avec

Logo StreetPress

 

Le championnat du monde des bartenders, les rois du cocktail, était organisé cette année dans un prestigieux hôtel de Miami: “C’était assez impressionnant comme ambiance. T’es là avec les meilleurs de la discipline.” Face à elle, les vainqueurs des éditions américaines, japonaises, brésiliennes, polonaises… Sur les 58 candidats, seulement 7 filles. Parmi elles, Jennifer Le Nechet qui a pourtant commencé le cocktail il y a à peine plus d’un an.

 

Surdouée de la mixologie

La Parisienne de naissance débarque il y a cinq ans dans le milieu de la restauration. Un job en parallèle de ses études de civilisation hispanique. D’abord en salle dans plusieurs brasseries de la capitale, elle passe progressivement derrière le bar: “Au fur et à mesure, j’ai commencé à m’intéresser aux mélanges, aux produits, à bidouiller un peu toute seule.”

Il y a un peu plus d’un an, elle répond à une annonce du Café Moderne qui cherche son prochain tenancier. Elle passe plusieurs essais avec Mido, proprio du bar à la moustache bien taillée, lui-même médaillé de bronze au Diageo World Class il y a trois ans. “C’est grâce à lui que j’ai vraiment commencé à m’intéresser à la mixologie, revient-elle. C’est lui aussi qui m’a poussé à m’inscrire aux sélections organisées à Paris.” La compet’ organisée dans un bar de Saint-Germain-des-Prés est qualificative pour les championnats du monde.

 

Jennifer Nechet meilleure bartender du monde streetpress

Jennifer Le Nechet à Miami Beach, DR

Jennifer Le Nechet s’envole fin septembre pour les States, accompagnée de sa team. Prête à en découdre: “Deux mois plus tôt, on a reçu le brief du concours, un gros pavé qui annonçait le programme de la semaine sur place.” Face au jury composé d’anciens gagnants et de “gourous” du milieu de la nuit, une première sélection. Deux jours d’épreuves: il faut créer un apéritif et un digestif, définir quel sera le cocktail de demain, inventer des drinks pour une pool party, et passer haut la main la délicate dégustation à l’aveugle de whisky. “À la suite de ça, ils ont gardé seulement douze personnes.” La frenchie est toujours en course. Elle remporte même l’épreuve de rapidité en réalisant 12 cocktails en dix minutes. Nouvel écrémage. Ils ne sont plus que six pour la dernière manche qui consiste à créer un bar de A à Z en 24 heures: “Tu as un budget alloué et tu dois tout prévoir: la déco, la verrerie, les ingrédients et tout ça. Le jury tourne de bars en bars. Après tu passes à la phase dégustation pour les invités.”

Lire la suite sur le site de StreetPress

Logo StreetPress


1. Réfugiées du Darfour, elles s'émancipent par le football

À l’est du Tchad est né Darfur United, une équipe de football composée de réfugiées du Darfour. Pour ces femmes, le sport est source d’autonomie. Elles rêvent de représenter leur communauté en compétition internationale.
DR  - Cheek Magazine
DR

4. Légalisation de l'IVG: les Argentines se mobilisent en masse

Les rues de Buenos Aires étaient noires de monde hier lors de la première manifestation de 2020 en faveur de la légalisation de l’avortement, que les Argentines espèrent enfin arracher cette année. 
DR  - Cheek Magazine
DR

5. La testostérone, une piste pour combattre l'endométriose?

Prescrite dans les années 70 et 80 en France et abandonnée par la suite, la testostérone représente pourtant un espoir non négligeable pour les personnes atteintes d’endométriose. Explications. 
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Pourquoi concilier couple et boulot reste plus difficile pour les femmes

Le mythe de la Wonder Woman qui vit à mille à l’heure pour assurer sur tous les fronts, au bureau comme à la maison, est à bout de souffle. Aujourd’hui, envers et malgré les inégalités de genre qu’il reste à vaincre, les jeunes actives sont en quête d’équilibre et de sens.
DR  - Cheek Magazine
DR