société

Le podcast du jour

Quand Léa Salamé et Nicolas Demorand regrettent la séduction à la française

On a écouté la matinale de France Inter où était invité l’historien Ivan Jablonka et on vous la recommande.
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR

Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR


Ivan Jablonka était au micro de Léa Salamé et Nicolas Demorand ce jeudi 29 août sur France Inter. L’historien était invité à la l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Des Hommes justes. Du patriarcat aux nouvelles masculinités, publié chez Seuil. Au cours de ce “grand entretien”, l’écrivain a évoqué les privilèges masculins, la justice de genre ou la charge mentale. “Quand les hommes s’intéressent aux inégalités, ils omettent celles qui leur profitent”, a-t-il notamment affirmé, avant de regretter l’absence du mot “patriarcat” des programmes scolaires. “On parle très peu de domination masculine et c’est pourtant l’un des événements les plus importants de l’histoire humaine”, s’est-il expliqué. 

Dans le rôle des intervieweur·e·s, Léa Salamé et Nicolas Demorand ont fait preuve de bien peu de complaisance à l’égard des théories d’Ivan Jablonka, la première allant même jusqu’à lui reprocher “d’antagoniser les rapports entre les hommes et les femmes.” Visiblement déroutés par la radicalité de leur invité -une radicalité toute relative, croyez-nous-, les deux journalistes ont qualifié son essai d’“exercice sacrificiel” et semblé se positionner en défenseurs de la galanterie et des compliments adressés aux femmes. Un entretien à côté de la plaque. 

 


1. Les femmes vont-elles sauver la planète? 

Elles sont en première ligne quand il s’agit de défendre les intérêts de la planète. Mais l’engagement des femmes pour l’écologie suffira-t-il à changer la donne?
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR - Cheek Magazine
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR

3. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR - Cheek Magazine
Léa Salamé et Nicolas Demorand, DR