société

Food

Les livres de cuisine Cheek à avoir dans sa bibliothèque en 2021

On a sélectionné pour vous 7 livres de cuisine qui changent de l’ordinaire, à vous procurer pour enrichir votre bibliothèque culinaire en ce début d’année.
© Victor Picon
© Victor Picon

© Victor Picon


À la faveur des deux confinements et à cause de la fermeture des cantines, restaurants et autres bars, nous sommes nombreux·ses à avoir dû nous (re)mettre aux fourneaux en 2020. Malgré la richesse des contenus en ligne, rien ne vaut un bon livre de cuisine dans lequel piocher des idées de menus. D’ailleurs, les maisons d’édition spécialisées ont bien senti le filon, puisqu’en 2020, plusieurs auteur·e·s ont publié des livres de recettes autour de la thématique du confinement et des bons petits plats maison. Que vous soyez fin·e cordon-bleu ou doté·e de deux mains gauches, voici nos recommandations pour vous régaler, seul·e ou à plusieurs!

 

Les Boulettes de nos rêves, de Déborah Dupont-Daguet

Le pitch: Déjà derrière Le Cookie de nos rêves, le duo autrice-photographe formé par Déborah Dupont-Daguet et Géraldine Martens continue sur sa lancée monomaniaque avec 60 recettes de boulettes sous toutes leurs formes, sorties de leur imagination ou des grimoires de leurs invité·e·s .

Pourquoi on l’achète: Parce que Diam’s n’a pas le monopole de la boulette! De l’histoire de ce mets, qui existe dans toutes les cultures, à ses variantes, en passant par son façonnage, vous saurez tout sur la boulette. Loin de nous lasser, le livre nous en fait manger à toutes les sauces, qu’elles soient frites, pochées, mijotées, braisées…

Paru aux éditions First

 

Cuites, de Victoire Loup

Le pitch: Après le succès d’un livre de recettes caritatif sorti lors du premier confinement, À La Maison, la consultante culinaire rassemble dans cet ouvrage les histoires de gueules de bois de chef·fe·s. 60 d’entre elles/eux –dont Alexia Duchêne, Delphine Plisson, Armand Arnal ou encore Ella Aflalo– y racontent leur recette fétiche pour un lendemain de soirée.

Pourquoi on l’achète: Pour admirer ses photos et son stylisme léchés, découvrir un casting de chef·fe·s aussi varié qu’exceptionnel et exploiter la diversité des recettes, des bouillons comme le minestrone de poule aux recettes foodporn comme le “halloumuffin”, en passant par les classiques tels que la galette complète aux oignons. Plus efficace –et plus gourmand– qu’un citrate de bétaïne.

Paru chez Human Humans

 

Poilâne, des grains aux pains, d’Apollonia Poilâne

Le pitch: Héritière d’une famille de boulanger·e·s , Apollonia Poilâne, qui a repris l’entreprise au début des années 2000 après le décès brutal de son père, raconte le lien immuable qui l’unit au pain.

Pourquoi on l’achète: Au-delà de la success story de la maison Poilâne, cet ouvrage intéressera celles et ceux qui apprécient franchir la porte des boulangeries et s’enivrer des effluves de pain qui cuit, de gâteaux qui gonflent dans le four et de viennoiseries gorgées de beurre. Avec près de 90 recettes, du petit-déjeuner au dîner en passant par l’incontournable goûter, l’on n’en perd pas une miette. 

Paru aux éditions de l’Epure

 

Alcools et liqueurs maison, d’Anne-Laure Pham

Le pitch: Réaliser soi-même ses boissons alcoolisées, trop long, trop compliqué, trop onéreux? L’autrice et journaliste culinaire Anne-Laure Pham prouve le contraire avec 62 recettes sans artifice qui séduiront les fans de bière, de cidre mais aussi de spiritueux!

Pourquoi on l’achète: Après avoir essayé une foule de recettes à manger pendant les deux confinements de 2020, pourquoi ne pas se lancer dans la fabrication de breuvages maison, histoire de faire passer la pilule? On apprécie notamment les petits précis de botanique ainsi que les conseils très détaillés de l’autrice pour ne pas s’arracher les cheveux sur la fermentation ou le soutirage…

Paru aux éditions Hachette

 

Déjeuner chez Jojo, de Johanna Kaufmann

déjeuner chez jojo johanna kaufmann

Le pitch: l’autodidacte Johanna Kaufmann partage dans son dernier recueil à la fois de courts textes concernant son rapport à la cuisine mais aussi une quantité astronomique de recettes adaptées à tous les niveaux.

Pourquoi on l’achète: D’abord car c’est un petit livre riche et dense qui se faufilera dans votre bibliothèque culinaire sans alourdir vos étagères. Ensuite car les recettes, illustrées par les photos de l’autrice elle-même, sont simples et sans chichi, mais sauront mettre des paillettes dans les yeux de vos convives. Au menu, gnocchis balls à l’ail et aux olives noires, chutneys et autre kougelhopf aux agrumes (Johanna Kaufmann est strasbourgeoise!) Toujours avec des petits twists pour s’adapter aux placards de chacun·e.

Paru chez Médiapop Editions

 

Le livre de recettes dont vous êtes le héros, d’Anne Zunino et Antonin Iommi-Amunategui

Le pitch: Sur le modèle des séries de livres “dont vous êtes le héros”, très populaires dans les années 80, ce livre propose un parcours ludique à travers le monde de la cuisine.

Pourquoi on l’achète: La petite maison d’édition qui monte, Nouriturfu, dépoussière ici le genre du livre de cuisine. Loin des ouvrages aux photos mises en scène, ce livre aux illustrations originales ne se lit pas page après page, mais embarque son lectorat dans une aventure par étapes, au fil de recettes, anecdotes et autres conseils pour briller en cuisine -et en société!

Paru aux éditions Nouriturfu

 

Construire un monde au goût meilleur, de Nadia Sammut

Le pitch: Dans le Lubéron, la cheffe étoilée Nadia Sammut milite au sein de son Auberge la Fenière pour une cuisine locale, sans additifs ni pesticides… des évidences qu’elle raconte au détour de ses recettes dans cet ouvrage magnifiquement illustré par la photographe Anne-Claire Héraud.

Pourquoi on l’achète : Atteinte d’une maladie cœliaque, la cheffe, intolérante au lactose et au gluten, fait de ces difficultés une force, et prouve que l’on peut mieux manger et mieux cuisiner malgré tout. Issue d’une lignée de femmes cheffes, elle livre dans cet ouvrage co-écrit avec la journaliste Paule Masson une ode à l’alimentation durable, éco-responsable et vivante. Un projet emballant mené par un trio de femmes inspirantes.

Paru aux éditions Actes Sud

Delphine Le Feuvre


1. Les gender editors arrivent dans les médias français

En octobre dernier, Lénaïg Bredoux est devenue la première gender editor de France, au sein de la rédaction de Mediapart, où elle occupe le poste de “responsable éditoriale aux questions de genre”. Une nomination qui pourrait faire des émules dans les médias français. Décryptage de ce phénomène avec les principales intéressées.  
© Victor Picon - Cheek Magazine
© Victor Picon

4. Coucou les Girls: Juliette Katz, l'influenceuse qui vous veut (vraiment) du bien

Youtubeuse, autrice et actrice, Juliette Katz alias Coucou Les Girls revient aujourd’hui à ses premières amours: la musique. Avec le titre J’ai peur, elle fait part en toute transparence de ses insécurités. Rencontre avec une influenceuse qui sert d’antidote à tous les clichés qu’on colle encore aux instagrammeuses. 
© Victor Picon - Cheek Magazine
© Victor Picon

5. Comment la couture s’impose comme le nouveau cool 

Convictions écologiques, ennui en période de confinement et besoin de faire quelque chose de ses mains: la couture et l’upcycling ont la cote.
© Victor Picon - Cheek Magazine
© Victor Picon

7. La cheffe Nina Métayer ouvre Délicatisserie, une pâtisserie 100% en ligne

À 32 ans, Nina Métayer, pâtissière originaire de La Rochelle, a ouvert mi-décembre Délicatisserie, une pâtisserie parisienne uniquement en ligne. Une petite révolution dans un monde très codifié, qui s’ancre dans une volonté globale de faire bouger les choses.
© Victor Picon - Cheek Magazine
© Victor Picon