société

Le Cheek Point

Il n'y a pas de “bonne” ou de “mauvaise” mère célibataire

On a lu cet article sur les mères célibataires et on vous le conseille. 
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”

Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”


On les appelle ‘les mères célibataires’, ‘les mamans solos’ ou, de manière plus vague encore, ‘les familles monoparentales’, en sous-entendant, le plus souvent à raison, que le parent seul est la mère. 

Jamais, que ce soit dans les études ou les statistiques nationales, il n’est précisé pourquoi la mère en question en est arrivée à élever son ou ses enfant(s) seule. Elles sont mères célibataires, par opposition aux couples de parents, point. Pourtant, dans les esprits, la raison pour laquelle on devient mère célibataire n’a rien d’un détail. Pire, il y aurait une hiérarchisation des mères célibataires, certaines étant stigmatisées quand d’autres bénéficieraient de compassion et d’admiration.

Dans cet article publié sur le site de Slate, la journaliste Nadia Daam revient sur une tribune écrite par l’une de ses consoeurs américaines, Kimberly Seals Allers, dans le Washington Post. Cette dernière explique notamment que la mère célibataire ne sera pas vue de la même façon selon la raison pour laquelle elle élève seule ses enfants (veuvage, divorce, choix).

À lire le plus vite possible sur le site de Slate.


2. Minou Sabahi met les saveurs de ses voyages dans nos assiettes

A 32 ans, la cheffe franco-iranienne Minou Sabahi s’est installée au début de l’été en résidence chez Fulgurances à l’Entrepôt, lieu de vie culturel du 14ème arrondissement de Paris.
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères” - Cheek Magazine
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”

4. Sur Instagram, la nouvelle génération de militant·e·s mène le combat antiraciste

Depuis quelques mois, un vent de militantisme souffle sur le réseau social adulé des 15-25 ans, où la lutte contre le racisme avance à coups de hashtags, de témoignages et d’analyses politiques de l’histoire ou de l’actualité.
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères” - Cheek Magazine
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”

5. Célibataire et quadra, elle raconte son chemin vers la maternité dans un livre

Dans le livre témoignage Allers-retours pour un bébé en librairies le 17 septembre, Audrey Page relate pourquoi et comment elle a choisi de dissocier désir d’enfant et couple. Mère à 41 ans d’une petite fille née par PMA, elle revient sur les épreuves de son parcours et interroge la conception classique de la famille et des relations amoureuses.
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères” - Cheek Magazine
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”

6. Avec “Les Joueuses”, Julie Gayet célèbre les footballeuses de l’Olympique Lyonnais

En salles le 9 septembre, le documentaire Les Joueuses propose un regard inédit sur les footballeuses de l’Olympique Lyonnais. On a discuté sexisme dans le monde du ballon rond, égalité salariale et visibilité des sportives avec la productrice du film, Julie Gayet.
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères” - Cheek Magazine
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”

7. La cheffe Alessandra Montagne va ouvrir Nosso, un resto locavore et anti-gaspi

La cheffe d’origine brésilienne Alessandra Montagne inaugure en octobre un nouveau restaurant parisien, Nosso -qui signifie “nous” en portugais- baigné de lumière, dans son arrondissement parisien de cœur, le 13ème. Une aventure collective, qu’elle raconte dans notre interview “Top Cheffe”.
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères” - Cheek Magazine
Jennifer Aniston en mère célibataire dans “Joyeuse fête des mères”