société

Le Cheek Point

Olympe de G: Réalisatrice cherche financement de film féministe X

Olympe de G, réalisatrice prometteuse, lance une campagne de financement participatif pour son premier long-métrage, La dernière fois de Salomé.
© Arièle Bonte
© Arièle Bonte

© Arièle Bonte


Olympe de G en avait marre de ne trouver que du porno stéréotypé, alors elle s’est lancée et a réalisé des courts-métrages esthétiques et féministes, puis des podcasts dédiés au sexe sonore. Aujourd’hui, cette trentenaire devenue réalisatrice X sur le tas veut aller plus loin et réaliser son premier long, qui mettra en scène une sexagénaire décidée à terminer sa vie sur une apothéose sexuelle.

Ce personnage s’appelle Salomé et sera l’héroïne du prochain film d’Olympe de G, pour lequel l’autrice est à la recherche de financement via la plateforme de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank. Si vous avez envie d’apporter votre pierre à l’édifice de l’égalité dans l’industrie du X et “financer le porno que vous voulez voir” selon les mots de la réalisatrice, c’est le moment de participer pour permettre à ce projet ambitieux d’exister et donner corps à La dernière fois de Salomé

 

 


1. Camélia Jordana dénonce le racisme de la police dans ONPC

Invitée samedi 23 mai dans l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, la chanteuse Camélia Jordana a dénoncé le racisme de la police. 
© Arièle Bonte - Cheek Magazine
© Arièle Bonte

2. Laura Portelli, la cheffe qui sublime le pique-nique

Chez Pique-Nique, le restaurant qu’elle a ouvert fin novembre, Laura Portelli sert une cuisine douce et réconfortante, version chic de nos repas improvisés en plein air en famille ou entre copains. Pour la déguster, il faudra patienter encore un peu. En attendant, elle répond à notre interview “Top Cheffe”.
© Arièle Bonte - Cheek Magazine
© Arièle Bonte

4. Pain fait maison, télétravail et héroïnes ordinaires: que nous restera-t-il du confinement?

Assigné·e·s à domicile pendant deux mois, nous avons dû nous adapter à un rythme de vie radicalement différent de celui que nous avons l’habitude de mener. L’occasion de prendre de nouvelles habitudes, mais aussi de réfléchir à la société que nous voulons -et à la place qu’occupent les femmes dans l’Histoire. 
© Arièle Bonte - Cheek Magazine
© Arièle Bonte

5. À quoi ressemblera la rencontre amoureuse post-Covid-19?

Discussions par message pendant des semaines sans se voir, dates vidéo, peur de la contamination… La crise sanitaire bouleverse les habitudes des célibataires et redéfinit l’étiquette de la rencontre amoureuse au profit du “slow dating”. 
© Arièle Bonte - Cheek Magazine
© Arièle Bonte

6. Le nouveau casse-tête des apéros de déconfinement

Soirées aux fenêtres, gestes barrières, comités réduits… Dans le contexte du déconfinement, les moins de 35 ans s’adaptent, rivalisent d’ingéniosité, et appréhendent les apéros avec de nouvelles priorités.
© Arièle Bonte - Cheek Magazine
© Arièle Bonte