société

Le podcast du jour

Dans un podcast, elle raconte son quotidien d'infirmière sous le Covid-19

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait ce Journal d’une infirmière sous le Covid-19, qui raconte le quotidien d’une infirmière de 28 ans en médecine intensive et réanimatoire. 
Dans un podcast, elle raconte son quotidien d'infirmière sous le Covid-19

Je m’appelle Flavie, j’ai 28 ans. Je suis infirmière depuis sept ans et je travaille depuis plus d’un an en médecine intensive et réanimatoire. L’hôpital où je travaille actuellement est l’un des premiers à avoir pris en charge les patients atteints du Covid-19.” C’est ainsi que débute l’épisode inaugural du nouveau podcast Le Journal d’une infirmière sous le Covid-19. Dans ces courtes pastilles de trois minutes et demi, Flavie, infirmière de 28 ans, détaille son quotidien pendant la crise sanitaire.

Depuis l’apparition, dans une quasi décontraction, du virus en France début février, jusqu’à la situation critique que nous connaissons, la jeune femme raconte: la construction en quelques heures d’un mur, dans son service, pour séparer les patients atteints ou présumés des patients non-atteints, la visite d’Emmanuel Macron et Olivier Véran, le protocole de 50 pages qui donne la marche à suivre pour soigner les victimes du Covid-19, l’entraide au sein du personnel soignant. 

Ce tout nouveau podcast, dont deux épisodes supplémentaires seront mis en ligne mercredi 1er avril, a été imaginé par l’équipe de Medshake, une plateforme audio qui souhaite mettre en avant les femmes dans le milieu médical et qui a vu le jour en septembre 2019, sous l’impulsion des deux fondatrices Margot de Rodellec et Anca Petre. Après Medshake podcast, c’est la deuxième série à voir le jour sur ce jeune média plus que jamais au cœur de l’actualité. 

 


3. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
Comment le confinement a romantisé la campagne - Cheek Magazine

5. Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine

Julia Heres Garcia et Marion Lambert, deux vingtenaires féministes, lancent une campagne de crowdfunding pour financer leur projet de web-documentaire militant sur la lutte pour le droit à l’avortement en Amérique Latine. 
Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine - Cheek Magazine

6. Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris

Avec le confinement, des femmes confinées seules ou en couple n’ont pas eu de rapport sexuel pendant plusieurs semaines. Qu’est-ce que cette abstinence leur a appris sur leur rapport à la sexualité, à leur corps et au désir? Réponses. 
Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris - Cheek Magazine