société

Le podcast du jour

Dans un podcast, elle raconte son quotidien d'infirmière sous le Covid-19

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait ce Journal d’une infirmière sous le Covid-19, qui raconte le quotidien d’une infirmière de 28 ans en médecine intensive et réanimatoire. 
Dans un podcast, elle raconte son quotidien d'infirmière sous le Covid-19

Je m’appelle Flavie, j’ai 28 ans. Je suis infirmière depuis sept ans et je travaille depuis plus d’un an en médecine intensive et réanimatoire. L’hôpital où je travaille actuellement est l’un des premiers à avoir pris en charge les patients atteints du Covid-19.” C’est ainsi que débute l’épisode inaugural du nouveau podcast Le Journal d’une infirmière sous le Covid-19. Dans ces courtes pastilles de trois minutes et demi, Flavie, infirmière de 28 ans, détaille son quotidien pendant la crise sanitaire.

Depuis l’apparition, dans une quasi décontraction, du virus en France début février, jusqu’à la situation critique que nous connaissons, la jeune femme raconte: la construction en quelques heures d’un mur, dans son service, pour séparer les patients atteints ou présumés des patients non-atteints, la visite d’Emmanuel Macron et Olivier Véran, le protocole de 50 pages qui donne la marche à suivre pour soigner les victimes du Covid-19, l’entraide au sein du personnel soignant. 

Ce tout nouveau podcast, dont deux épisodes supplémentaires seront mis en ligne mercredi 1er avril, a été imaginé par l’équipe de Medshake, une plateforme audio qui souhaite mettre en avant les femmes dans le milieu médical et qui a vu le jour en septembre 2019, sous l’impulsion des deux fondatrices Margot de Rodellec et Anca Petre. Après Medshake podcast, c’est la deuxième série à voir le jour sur ce jeune média plus que jamais au cœur de l’actualité. 

 


1. Avec “Féminisme washing”, Léa Lejeune dénonce la récupération du combat féministe par les marques

Dans son premier essai, Léa Lejeune analyse les ressorts et objectifs du féminisme washing. La journaliste dévoile la réalité cachée derrière les publicités séduisantes, les discours antisexistes de certaines entreprises et la vente d’objets associés à la lutte pour l’égalité femmes-hommes. Interview.
Avec “Féminisme washing”, Léa Lejeune dénonce la récupération du combat féministe par les marques - Cheek Magazine

3. “Balance ta start-up”, le compte Insta qui libère la parole au travail

Harcèlement moral, horaires à rallonge, propos sexistes ou racistes… Lancé fin décembre, le compte @balancetastartup dénonce des pratiques managériales abusives dans un secteur souvent présenté comme innovant et “cool”. On a échangé avec sa créatrice, qui préfère rester anonyme.
“Balance ta start-up”, le compte Insta qui libère la parole au travail - Cheek Magazine

5. Avec Matergouinité, elles veulent politiser l’image des maternités lesbiennes

Le compte Instagram Matergouinité montre des familles homoparentales et/ou monoparentales, peu visibles dans les médias et souvent sujettes aux stéréotypes. Une initiative destinée à nourrir la pensée militante autour du féminisme et de la maternité.
Avec Matergouinité, elles veulent politiser l’image des maternités lesbiennes - Cheek Magazine

6. Une trentenaire donne naissance à un bébé après une greffe d'utérus, une première en France

Née sans utérus, Déborah, 36 ans, a donné naissance à une petite fille le 12 février dernier à Suresnes (Hauts-de-Seine) après avoir été greffée avec l’utérus de sa mère en mars 2019. Un reportage consacré à son histoire et produit par Nova Production sera diffusé dans l’émission Zone Interdite ce dimanche 21 février.
Une trentenaire donne naissance à un bébé après une greffe d'utérus, une première en France - Cheek Magazine

7. Avec Respire, Justine Hutteau s’impose dans le secteur de la “clean beauty”

Cofondatrice de la marque Respire, qui va fêter ses deux ans cette année, Justine Hutteau revient sur la création de cette enseigne précurseure dans le domaine de la “clean beauty” en France, avec ses produits d’hygiène naturels et vegans. 
Avec Respire, Justine Hutteau s’impose dans le secteur de la “clean beauty” - Cheek Magazine