société

Le Podcast du jour

Grâce à son podcast “Ma Juste Valeur”, vous allez enfin savoir demander une augmentation

On a écoute pour vous ce podcast qui apprend aux femmes à négocier leur salaire et on vous le recommande. 
DR
DR

DR


C’est un moment que redoutent beaucoup de salarié·e·s, mais les chiffres sont formels: les femmes ont bien plus de difficultés que les hommes à demander une augmentation, et plus généralement à négocier leur salaire et à se valoriser sur le marché du travail. C’est un des principaux facteurs d’explication des inégalités salariales qui persistent en France, et c’est pour aider les femmes à en sortir qu’Insaff El Hassini lance aujourd’hui le podcast Ma Juste Valeur, en partenariat avec Cap Gemini.

Cette juriste financière trentenaire anime depuis 2015 le réseau Lean In France lancé en Californie par Sheryl Sandberg, la numéro deux de Facebook. Elle s’est rendu compte au fil des mois que ses compétences dans la négociation salariale étaient loin d’être acquises à toutes, et c’est en toute sororité qu’elle en fait profiter de nombreuses femmes à travers le monde grâce à des ateliers et des conférences. Avec ce podcast, Insaff El Hassini espère partager encore plus largement son savoir: chaque mercredi, elle mettra en ligne un épisode de 5 minutes dans lequel elle développera une idée permettant aux femmes de mesurer leur juste valeur… et de demander la rémunération adéquate. Insaff El Hassini a compris depuis toujours que l’argent, c’était le nerf de la guerre, et elle compte bien convaincre les autres. Bonne écoute. Et bonne négo. 

M.L.


2. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
DR  - Cheek Magazine
DR

4. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
DR  - Cheek Magazine
DR