société

Le podcast du jour

Dans “Commencer”, elles racontent les coulisses de la création de leur start-up

Dans le podcast Commencer de Nouvelles Écoutes, deux jeunes femmes racontent les étapes par lesquelles elles sont passées, entre difficultés et moments de joie, pour mettre sur pied leur start-up.  
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes

Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes


Les success-stories d’entrepreneur·e·s, on en entend beaucoup. […] Mais ce qu’on entend moins, ce qui nous intéresse vraiment, ce sont les coulisses de ces histoires, les détails les plus concrets. On s’est jurées de tout raconter. Avec le podcast Commencer -inspiré de la série américaine Start-up– dont le 8e épisode dédié aux campagnes de crowdfunding est sorti le 10 juillet, Nouvelles Écoutes s’intéresse à la création d’entreprises. Depuis le 20 mars, les auditeurs et auditrices suivent les péripéties de Caroline Rey et Amélie Delacour, deux jeunes femmes de 28 ans qui ont lâché leurs jobs en communication pour créer leur start-up. 

Depuis presque 9 mois, les deux amies et collègues enregistrent leurs réunions, les rendez-vous avec de potentiels partenaires et leurs moments de doute lorsqu’elles se retrouvent seules. Entre le choix des statuts, l’affinement du business plan ou la galère pour trouver un nom à leur marque de vêtements, les deux entrepreneuses ne cachent pas aux auditeurs leurs tâtonnements, retours à la case départ et erreurs d’expertise. Un podcast passionnant mis en ligne deux fois par mois, qui sera d’une grande aide pour les entrepreneur·e·s qui hésitent à se lancer. 

 

 

Alexandra Vépierre


2. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes - Cheek Magazine
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes

4. Le “wokewashing”, ou comment les marques s’emparent de causes pour faire face à la décroissance

La cause animale, le body positive ou les luttes LGBTQI+: autant d’engagements que les marques n’hésitent pas à brandir, mais qui camouflent souvent des démarches purement mercantiles. C’est ce qu’on appelle le wokewashing.  
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes - Cheek Magazine
Caroline Rey et Amélie Delacour ©Nouvelles Écoutes