société

Le Cheek Point

Les conseils d'une YouTubeuse pour une première fois: maquillage, sexe propre et “se faire violence”

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
Kelly Angelini dans l'une de ses vidéos DR
Kelly Angelini dans l'une de ses vidéos DR

Kelly Angelini dans l'une de ses vidéos DR


Ahhhh Youtube, cet espace de partage des savoirs où de parfaits crétins peuvent distiller leurs conseils douteux et seront rémunérés pour ça. Kelly Angelini, ‘une jeune maman de 24 ans’ qui répond au pseudonyme de KayEhHey, propose dans une nouvelle vidéo ses conseils avisés pour une première fois réussie avec un garçon. Dans un décor digne d’une garderie, rehaussé avec succès d’un effet ‘flocons de neige’, elle s’adresse à ses abonnés en grande soeur, et le résultat est aussi décontenançant que dangereux. […]

Ce n’est pas de désir qu’il est question après cette indispensable recommandation mode, pas non plus de plaisir, mais de l’hygiène de ‘cette zone là, qui va être pratiquée et qui doit être opérationnelle en toute circonstance’. Une bonne douche avant de tomber la culotte, c’est une ‘question de respect’. Pour les hommes comme pour les femmes, certes ‘mais c’est vrai que pour la fille c’est beaucoup plus important parce [qu’elle] a cette image de la princesse qui ne pète pas, qui ne fait pas caca, donc il vaut mieux qu’elle ait une bonne odeur également.’ Ce serait en effet dommage de dégouter le mâle avec son corps de pécheresse (sale par nature). Nettoyage deux fois, savon après le pipi, et zou: on est quand même plus tranquilles, pas vrai?

Sur son excellent blog Poulet Rotique, la journaliste Clarence Edgar-Rosa, spécialiste des questions de genre et de sexualités, revient sur une vidéo -qui a désormais été supprimée– publiée le 13 décembre par la YouTubeuse française Kelly Angelini. Cette dernière distille des conseils pour réussir sa “1ère fois avec un garçon”, oscillant entre ignorance et misogynie abjecte. Tenue vestimentaire, maquillage “pas trop too much”, sexe lavé et relavé car c’est “une question de respect” et puis “se faire violence”, tout y passe. 

À lire le plus vite possible sur le blog Poulet Rotique


2. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
Kelly Angelini dans l'une de ses vidéos DR - Cheek Magazine
Kelly Angelini dans l'une de ses vidéos DR