société

Les recettes du (dé)confinement

Le quinoa rouge, guacamole à la ricotta et condiments acidulés de Beatriz Gonzalez

Ce n’est pas parce qu’on est (dé)confinée qu’on arrête de bien manger. La cheffe Beatriz Gonzalez nous confie sa recette de quinoa rouge, guacamole à la ricotta et condiments acidulés.
DR
DR

DR


Alors que les restaurants rouvrent tout doucement leurs portes, sous forme de formules pique-nique ou à emporter, cuisiner à la maison continue à faire partie de la routine de nombreux·se·s Français·e·s, et plusieurs cheffes nous livrent leurs recettes simples à réaliser et accessibles.

Arrivée en France à 18 ans, Beatriz Gonzalez, cheffe de deux restaurants à Paris –Neva Cuisine et Coretta– s’inspire dans sa recette de ses origines mexicaines, privilégiant l’acidité et les associations sucrées-salées. Cette acharnée de travail a très tôt mis la main à la pâte, puisque ses parents possèdent eux aussi deux restaurants, dans lesquels elle a grandi. Elle travaille aujourd’hui aux côtés de son mari, Matthieu Marcant.

© Delphine Michalak

 

Quoi?

Pour 4 personnes

Pour le quinoa:

200g de quinoa rouge (ou autre) + du gros sel pour la cuisson

4 artichauts poivrade

½ botte de coriandre

½ oignon rouge

1 grenade

1 maquereau de 300/400g

2 oranges sanguines

½ botte de radis ronds rouges

De l’huile d’olive

Du vinaigre balsamique blanc ou xeres

 

Pour le guacamole :

2 avocats

100 g de ricotta fraîche

2 citrons verts

du Tabasco

 

Comment?

– Cuire le quinoa dans un grand volume d’eau salée. Tourner les artichauts, les conserver immédiatement dans une eau citronnée. Les cuire quelques minutes dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Hacher la coriandre et égrainer la grenade. Ciseler finement l’oignon rouge.

– Réaliser le guacamole: mixer la chair des avocats avec la ricotta, une pointe de tabasco, le jus et le zeste des citrons verts, du sel et un filet d’huile d’olive.

– Extraire les suprêmes des oranges sanguines. Découper les radis en morceaux.

– Laver et désarêter le maquereau. Le faire dorer 3-4 minutes à la poêle côté chair, puis 2 minutes côté peau. Détailler le poisson en lamelles.

– Dresser: mélanger le quinoa, les artichauts en morceaux, la coriandre, les graines de grenade, l’oignon. Déposer délicatement dessus des morceaux de maquereau, et assaisonner avec l’huile et le vinaigre. Surmonter de radis et d’oranges ainsi que quelques pointes de guacamole. Servir immédiatement.

Recette recueillie par Delphine Le Feuvre


3. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine

Julia Heres Garcia et Marion Lambert, deux vingtenaires féministes, lancent une campagne de crowdfunding pour financer leur projet de web-documentaire militant sur la lutte pour le droit à l’avortement en Amérique Latine. 
DR - Cheek Magazine
DR

6. Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris

Avec le confinement, des femmes confinées seules ou en couple n’ont pas eu de rapport sexuel pendant plusieurs semaines. Qu’est-ce que cette abstinence leur a appris sur leur rapport à la sexualité, à leur corps et au désir? Réponses. 
DR - Cheek Magazine
DR