société

Les recettes du confinement

Les florentins aux fruits confits de la cheffe Myriam Sabet

Ce n’est pas parce qu’on est confiné·e·s qu’on arrête de bien manger. La cheffe Myriam Sabet nous confie sa recette de florentins aux fruits confits. 
© Andrea Bresciani
© Andrea Bresciani

© Andrea Bresciani


Si en temps normal, cuisiner peut paraître une corvée pour certain·e·s, en période de confinement, cette activité revêt plusieurs avantages: vous occuper une partie de la journée, se découvrir des talents cachés, manger autrement, se laisser aller à la méditation ou encore transmettre des recettes de famille aux enfants dans un moment convivial (si si, on y croit). Pour vous aider à affronter cette situation inédite, plusieurs cheffes nous ouvrent (virtuellement) les portes de leurs cuisines et nous livrent leurs recettes simples à réaliser et accessibles.

A la tête de Maison Aleph, à Paris, Myriam Sabet propose une réinterprétation moderne de la pâtisserie levantine avec des produits d’exception. D’origine syrienne, la cheffe importe en plein cœur du Marais des saveurs comme la rose de Damas, le zaatar, la halva ou encore le sumac. Autant de parfums qui font voyager sans bouger de la capitale, en ces temps de confinement!

Les florentins aux fruits confits de la cheffe Myriam Sabet

Myriam Sabet © Caspar Miskin

 

Quoi?

150g de crêpes dentelle, type “Gavotte”

35g de graines de tournesol 

35g de bâtonnets d’amandes

90g de pistaches concassées 

50g de dés d’oranges amères confites ou tout autre agrume confit

60g d’huile de pépins de raisin ou toute autre huile neutre 

60g de cassonade 

60g de miel 

2 pincées de fleur de sel 

1 tablette de chocolat noir à 70% 

 

Comment?

Disposer les amandes et les pistaches sur une plaque, et enfourner dans un four préchauffé à 130°C pendant 15 minutes, pour les torréfier. Mélanger les crêpes dentelles, les graines de tournesol, puis ajouter les pistaches et les amandes refroidies.

Dans une casserole, cuire ensemble l’huile, la cassonade, le sel et le miel en montant jusqu’à 115°C, jusqu’à l’apparition des premières bulles. Verser sur la première préparation et mélanger délicatement jusqu’à ce que tout soit bien homogénéisé. Disposer sur une plaque et cuire au four à 160°C pendant 12 minutes, jusqu’à obtention d’une couleur blond caramel.

À la sortie du four, rajouter les dés d’agrumes confits. Mélanger puis garnir des moules de forme rectangulaire, ou de la forme de votre choix, avec la préparation. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat au bain marie, le laisser refroidir et tremper la base des barres dans le chocolat. Les plus gourmands pourront enrober toute la barre dans le chocolat! Conserver à température ambiante, au sec. 

Recette recueillie par Delphine Le Feuvre 


1. Les gender editors arrivent dans les médias français

En octobre dernier, Lénaïg Bredoux est devenue la première gender editor de France, au sein de la rédaction de Mediapart, où elle occupe le poste de “responsable éditoriale aux questions de genre”. Une nomination qui pourrait faire des émules dans les médias français. Décryptage de ce phénomène avec les principales intéressées.  
© Andrea Bresciani - Cheek Magazine
© Andrea Bresciani

5. Coucou les Girls: Juliette Katz, l'influenceuse qui vous veut (vraiment) du bien

Youtubeuse, autrice et actrice, Juliette Katz alias Coucou Les Girls revient aujourd’hui à ses premières amours: la musique. Avec le titre J’ai peur, elle fait part en toute transparence de ses insécurités. Rencontre avec une influenceuse qui sert d’antidote à tous les clichés qu’on colle encore aux instagrammeuses. 
© Andrea Bresciani - Cheek Magazine
© Andrea Bresciani

6. Comment la couture s’impose comme le nouveau cool 

Convictions écologiques, ennui en période de confinement et besoin de faire quelque chose de ses mains: la couture et l’upcycling ont la cote.
© Andrea Bresciani - Cheek Magazine
© Andrea Bresciani