société

Le Cheek Point

Sandra Laugier et Najat Vallaud-Belkacem dénoncent un confinement sexiste à tous les niveaux

On a lu pour vous La Société des vulnérables, leçons féministes d’une crise, de Sandra Laugier et Najat Vallaud-Belkacem, et on vous le recommande. 
Instagram / @clemence_crun
Instagram / @clemence_crun

Instagram / @clemence_crun


Pendant toute la crise, pendant que des femmes travaillent, à la caisse, à l’hôpital ou à la maison, des hommes se succèdent aux pupitres et plateaux pour énoncer diagnostics, règles à suivre, analyses. Si le manspreading (étalement masculin de ceux qui occupent toute la place sur le siège du métro) s’est rétracté dans les nouvelles circonstances de l’organisation sociale, le mansplaining (la ‘mexplication’, ces hommes qui expliquent la vie aux femmes) est devenue la forme standard de la parole. Oubliées les femmes politiques -du côté du gouvernement, courroies de transmission des directives des chefs , au service d’un ministre plus gradé ou ‘porte-paroles’ aisément ridiculisées. Du côté de l’opposition, discrètes au mieux, grotesques au pire. On se souviendra des bons conseils médicaux de Marine Le Pen. 

Si encore cette parole quasi exclusivement masculine avait un sens, éclairait naturellement les esprits?: non, cela ne sert à rien de porter des masques, c’est même dangereux; non, pas la peine de tester; non, pas de danger à aller voter, c’est même un devoir civique… Trop souvent, sous le couvert de la compétence, de l’incompétence. Et surtout jamais d’excuses, il ne faut admettre aucune vulnérabilité, ne jamais reconnaître de tort. 

Cette tonalité autoritaire, à tous les sens du terme – à la fois sûre de son autorité politique et scientifique, et récusant toute contestation, est parfaitement reconnaissable pour les féministes: c’est celle du patriarcat.

Alors que la France s’interroge sur un éventuel reconfinement de la population, la philosophe Sandra Laugier et l’ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem reviennent sur la gestion politique du Covid et du confinement, dans un court essai paru chez Tracts Gallimard, intitulé La Société des vulnérables, leçons féministes d’une crise. Cette crise inédite que nous traversons met en lumière de nombreuses inégalités femmes-hommes, au sein des foyers comme sur la scène publique. Pour les deux autrices, il est temps de remettre le Care au centre des débats politiques et d’en finir avec une vision archaïque et masculine du pouvoir.

À lire le plus vite possible sur le site de Gallimard


1. Eva Sadoun veut faire de la finance un monde plus féminin, écolo et inclusif

Co-fondatrice d’une plateforme d’investissement durable, Eva Sadoun s’est frayé une place dans le monde ultra masculin de la finance et de l’entrepreneuriat avec l’objectif de le transformer en profondeur. Rencontre avec une entrepreneuse aux antipodes de la “start-up nation”.
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun

2. Covid-19: comment la livraison prend le relai des sorties au restaurant

Alors que les restaurants connaissent de nouvelles restrictions, et que les Français·e·s de plusieurs métropoles sont appelé·e·s à rester à la maison le soir, la livraison de repas apparaît comme l’une des solutions pour sauver la restauration. À certaines conditions.
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun

3. Pourquoi il faut en finir avec le silence autour des fausses couches

En publiant des photos de son couple au moment de l’interruption de sa grossesse, Chrissy Teigen a levé le voile sur le tabou qui entoure encore les fausses couches, pourtant fréquentes.  
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun

4. Emmanuelle Périé-Bardout est exploratrice et plongeuse dans les Pôles

Emmanuelle Périé-Bardout a co-fondé Under The Pole, une série d’expéditions sous-marines pour parvenir à une meilleure compréhension des océans. On a discuté du métier d’exploratrice, des défis de demain et d’humilité avec cette baroudeuse engagée. Interview.
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun

6. Comment la pandémie de Covid-19 met nos amitiés à l’épreuve

En période de sociabilité réduite, les moins de 35 ans n’hésitent pas à faire le tri dans leurs relations sociales et à se recentrer sur leur cercle proche.
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun

7. Le Fooding fête ses 20 ans dans un monde de la restauration qui s'est transformé

De l’invention de la bistronomie aux premiers événements XXL en passant par l’émergence des femmes cheffes et des questions environnementales, le guide Fooding a participé et assisté aux bouleversements du monde de la gastronomie, comme en témoignent ses boss, Alexandre Cammas et Marine Bidaud. Interview.
Instagram / @clemence_crun  - Cheek Magazine
Instagram / @clemence_crun