société

Le Cheek Point

Plaisir et procréation, le clitoris aurait-il deux fonctions?

On a lu pour vous cet article de Slate sur le clitoris et on vous le recommande fortement.  
© Myriam Levain
© Myriam Levain

© Myriam Levain


En ce qui concerne le clitoris, Levin estime (et atteste par une quarantaine de références) que sa stimulation contribue notamment à augmenter le taux d’oxygène dans le vagin, ce qui facilite la mobilité des spermatozoïdes. En outre, l’acidité du vagin diminue, ce qui le rend moins hostile aux gamètes mâles. Enfin, en commandant l’excitation sexuelle, le clitoris induit un ballonnement du vagin ralentissant la progression des spermatozoïdes et leur permettant d’être activés par des facteurs vaginaux. Comme il le résume: ‘La tâche reproductive du clitoris est d’activer le cerveau pour qu’il induise les différents changements nécessaires dans le tractus génital féminin afin d’assurer grâce au plaisir que […] les meilleures conditions possibles soient créées pour permettre la réussite de la reproduction.’

Dans cet article publié sur le site de Slate, la journaliste Peggy Sastre revient sur les recherches controversées du scientifique Roy J. Levin sur le clitoris qui estime que ce dernier possède “à la fois des fonctions procréatives (reproductives) et récréatives (plaisir) d’égale importance”.

À lire le plus rapidement possible sur le site de Slate


2. Légalisation de l'IVG: les Argentines se mobilisent en masse

Les rues de Buenos Aires étaient noires de monde hier lors de la première manifestation de 2020 en faveur de la légalisation de l’avortement, que les Argentines espèrent enfin arracher cette année. 
© Myriam Levain - Cheek Magazine
© Myriam Levain

3. La testostérone, une piste pour combattre l'endométriose?

Prescrite dans les années 70 et 80 en France et abandonnée par la suite, la testostérone représente pourtant un espoir non négligeable pour les personnes atteintes d’endométriose. Explications. 
© Myriam Levain - Cheek Magazine
© Myriam Levain

4. Pourquoi concilier couple et boulot reste plus difficile pour les femmes

Le mythe de la Wonder Woman qui vit à mille à l’heure pour assurer sur tous les fronts, au bureau comme à la maison, est à bout de souffle. Aujourd’hui, envers et malgré les inégalités de genre qu’il reste à vaincre, les jeunes actives sont en quête d’équilibre et de sens.
© Myriam Levain - Cheek Magazine
© Myriam Levain

6. Avec Cité Tech, Monia Maganda lutte contre l'exclusion numérique grâce à ses “FabLabs mobiles”

À 35 ans, Monia Maganda est à la tête de Cité Tech, association créée en 2018 à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Elle rêve d’amener le numérique aux publics qui en sont éloignés, dans les quartiers populaires et les zones rurales, mais aussi dans les départements d’outre-mer.
© Myriam Levain - Cheek Magazine
© Myriam Levain

7. Sept ans après la mort de sa fille, Nora Fraisse continue son combat contre le harcèlement scolaire

Pour la deuxième année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on dresse le portrait de Nora Fraisse, prix du courage et du dépassement de soi, fondatrice de l’association de lutte contre le harcèlement scolaire Marion la main tendue. 
© Myriam Levain - Cheek Magazine
© Myriam Levain