société

Le Cheek Point

Super Seducer, le jeu vidéo qui traite les femmes comme des objets

On a lu pour vous cet article de Vice sur le jeu vidéo Super Seducer dont le but est de “séduire une femme selon les techniques des pick-up artists, et on vous le recommande. 
Super Seducer, le jeu vidéo qui traite les femmes comme des objets

“Super Seducer s’inscrit dans la tendance ‘pick-up artist’ (abrégé PUA). Selon le raisonnement tenu par les PUA, n’importe quel homme peut apprendre des gestes, propos, et comportements qui rendront les femmes réceptives à leurs avances, parce qu’elles seraient ‘biologiquement programmées’ pour répondre à certains stimuli. Les PUA proposent ainsi d’enseigner différentes techniques, parmi lesquelles le negging, qui consiste à rabaisser et déstabiliser les femmes par des remarques soigneusement élaborées, ou la ‘méthode homme des cavernes’, qui implique de brûler les étapes de la séduction pour passer directement à l’acte sexuel.

En plus de son interprétation pseudoscientifique du comportement social humain, la philosophie PUA a été largement critiquée pour son objectivation des femmes. Elle décrit le monde de la séduction au travers des interactions entre deux groupes de personnes: celui des hommes -les prédateurs- qui appliquent les techniques de drague qu’ils ont perfectionnées grâce à des ateliers ou des bouquins de développement personnel, et celui des femmes, qui ne sont que des proies vulnérables dont les failles psychologiques peuvent être exploitées.”

Dans son article Super Seducer, le jeu qui apprend aux hommes à être des ordures, Emanuel Mailberg nous offre une plongée glaçante dans le monde des pick-up artists. À l’occasion de la sortie du jeu vidéo Super Seducer, dont le but est de séduire une femme à coup de phrases inspirées comme « Si tu n’es pas douée en cuisine, j’espère que tu l’es au moins pour sucer des bites”, le journaliste nous détaille les us et coutumes de ces masculinistes pour qui la femme n’est qu’un trophée à gagner. 

À lire d’urgence sur Vice.


1. Podcast et librairie jeunesse: ces deux amies déconstruisent le racisme à l’école

“Les Enfants du Bruit et de l’Odeur”, c’est un extrait du discours tristement célèbre prononcé par Jacques Chirac en 1991. Désormais, c’est surtout un podcast militant et une librairie jeunesse anti-raciste, lancées par Prisca Ratovonasy et Ulriche Alé, amies depuis vingt ans et toutes les deux mamans. Interview.
Podcast et librairie jeunesse: ces deux amies déconstruisent le racisme à l’école - Cheek Magazine

2. Alyssa Carson, la jeune fille qui voulait aller sur Mars 

L’Américaine Alyssa Carson rêve d’aller sur Mars depuis toujours, et travaille d’arrache-pied pour y parvenir. Rencontre avec une apprentie astronaute passionnée. 
Alyssa Carson, la jeune fille qui voulait aller sur Mars  - Cheek Magazine

4. Comment Kamala Harris révolutionne les représentations du couple et de la famille

Depuis la victoire de Joe Biden à l’élection américaine, on ne cesse de répéter à quel point la future vice-présidente démocrate Kamala Harris est une pionnière. C’est aussi vrai dans sa vie privée et elle le prouve en accédant à la Maison Blanche en étant restée célibataire très longtemps et sans avoir eu d’enfants. Décryptage.
Comment Kamala Harris révolutionne les représentations du couple et de la famille - Cheek Magazine

5. Chez Désirée, elles remettent la fleur française au cœur du bouquet

À la tête de Désirée, premier café-fleuriste de Paris à ne travailler que des fleurs françaises et de saison, Mathilde Bignon et Audrey Venant, 33 et 34 ans, prônent une vision de la fleur libre et engagée. Rencontre avec ces deux jeunes femmes qui veulent faire bouger les lignes de l’horticulture française et racontent leur aventure dans un livre, co-écrit avec l’horticultrice urbaine Masami Charlotte Lavault.
Chez Désirée, elles remettent la fleur française au cœur du bouquet - Cheek Magazine

6. Face à la crise du Covid, les jeunes femmes se politisent

Alors que le Covid-19 et ses effets sur la vie sociale ou économique ont bouleversé leur quotidien, ces étudiantes sont plus que jamais décidées à changer le monde.
Face à la crise du Covid, les jeunes femmes se politisent - Cheek Magazine

7. Sarah Frikh, la lanceuse d’alerte pour les femmes SDF

Initiatrice du mouvement Réchauffons Nos SDF, aujourd’hui constitué en association, et autrice de la pétition Des centres d’hébergement pour les femmes SDF, Sarah Frikh, ancienne enquêtrice et négociatrice dans une grande radio nationale, mobilise aujourd’hui plus de 400 000 personnes autour d’une même cause: la mise à l’abri de femmes et d’enfants vivant dans la rue.
Sarah Frikh, la lanceuse d’alerte pour les femmes SDF - Cheek Magazine