société

Le Cheek Point

Ce ventre poilu a malheureusement suscité l'ire de la Toile

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
La photo postée par Suraiya sur Twitter
La photo postée par Suraiya sur Twitter

La photo postée par Suraiya sur Twitter


Suraiya ou @iranikanjari, si vous la suivez sur Twitter, a fait sensation ces derniers jours sur la toile. La jeune fille a posté quelques photos d’elle sur son compte. En culotte et t-shirt, sa ligne de poils sur le ventre y est bien visible. Sa légende? ‘En mode sous-vêtements walmart.’ La jeune étudiante âgée de 18 ans d’origine indienne, iranienne et pakistanaise vit au Texas. Ce n’est pas la première fois qu’elle poste des photos d’elle en prônant une attitude ‘body positive’ mais jamais les réactions à son égard n’ont été plus virulentes qu’à la suite de ce dernier post. Malgré un nombre conséquent de commentaires négatifs ou juste méchants, Suraiya a été soutenue par de nombreuses féministes qui ont salué son action radicale ainsi que par des milliers de femmes qui l’ont remerciée de se découvrir sans retouche et sans détour pour montrer que tous les corps sont beaux -n’en déplaisent à ceux qui diabolisent le moindre poil.

Suraiya ne s’est pas laissée abattre. Elle a laissé sa photo en ligne malgré le flot de commentaires haineux et s’est empressée de répondre à ses détracteurs qui l’incitaient à acheter un rasoir pour s’épiler. Sa réponse? ‘Non.’”

La militante féministe Suraiya a donné une interview à la version française du site i-D et s’est expliquée sur les raisons qui l’ont poussée à poster cette photo d’elle sur son compte Twitter, revenant ainsi sur les virulents commentaires suscités par cette dernière sur les réseaux sociaux. 

À lire le plus vite possible sur le site de i-D France


1. Les hijras, ces femmes indiennes nées dans un corps d'homme

On a lu pour vous cet article du Monde consacré aux Hijras, des femmes indiennes nées dans un corps d’homme, et on vous le recommande. 
La photo postée par Suraiya sur Twitter - Cheek Magazine
La photo postée par Suraiya sur Twitter

2. Les femmes vont-elles sauver la planète? 

Elles sont en première ligne quand il s’agit de défendre les intérêts de la planète. Mais l’engagement des femmes pour l’écologie suffira-t-il à changer la donne?
La photo postée par Suraiya sur Twitter - Cheek Magazine
La photo postée par Suraiya sur Twitter

4. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
La photo postée par Suraiya sur Twitter - Cheek Magazine
La photo postée par Suraiya sur Twitter