société

La vidéo du jour

Zahia Dehar: “J'ai envie de me faire respecter en mini-jupe et en talons aiguilles”

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle dans laquelle Zahia Dehar défend sa vision de la liberté des femmes, réalisée par Konbini.
DR
DR

DR


On serait complètement libres, si le jour, avant un rendez-vous professionnel, on n’avait plus besoin de se poser 10 fois la question: ‘Est-ce que j’ose porter ce haut décolleté ou pas? Est-ce que je vais être prise au sérieux si j’ai un décolleté?’ Là, on aurait totalement gagné. Moi, j’ai envie de me faire respecter en mini-jupe et en talons aiguilles.”: à l’affiche du film de Rebecca Zlotowski, Une Fille facile, la créatrice de lingerie, mannequin et actrice Zahia Dehar livre “sa vision de la liberté des femmes” à Konbini dans cette vidéo à regarder ci-dessous.

La jeune femme dénonce cette tendance qu’a la société à classer les femmes selon un degré de respectabilité: “On les range dans des cases. Il y a les bonnes femmes, les femmes convenables, les femmes qui méritent, et les femmes qui sont bannies de cette société. […] Ce sont les traînées, les filles faciles. On leur reproche quoi, finalement? C’est d’être libres! De s’épanouir dans leur sexualité à l’égal d’un homme.” 

 

J.T.


2. Les femmes vont-elles sauver la planète? 

Elles sont en première ligne quand il s’agit de défendre les intérêts de la planète. Mais l’engagement des femmes pour l’écologie suffira-t-il à changer la donne?
DR - Cheek Magazine
DR

4. Koun, l'ONG libanaise qui diffuse le yoga dans les camps de réfugié·e·s 

“Rendre le yoga accessible à ceux qui en ont besoin.” Une devise qui frappe dès la page d’accueil du site de Koun, l’ONG fondée par Sandy Boutros, jeune yogi libanaise qui compte bien amener le yoga au sein des communautés défavorisées.
DR - Cheek Magazine
DR