société

Le Cheek Point

Zone grise: elle raconte dans un billet percutant comment sa soirée a basculé

On a lu pour vous ce témoignage de la journaliste Johanna Luyssen sur une soirée banale qui a dérapé et on vous le recommande. 
© Amnesty International Belgique
© Amnesty International Belgique

© Amnesty International Belgique


Il est à l’intérieur du restaurant, près de nous deux, les tables sont petites; il boit un verre de vin dont la couleur est jolie, je lui demande ce que c’est, il répond quelque chose et ajoute: ‘Si tu veux, je t’en commande un verre‘, et je dis oui. Je me réveille des heures plus tard. Il est environ 7 heures du matin et j’ai le sentiment d’être dans un avion qui atterrit en catastrophe. Des hélices tournent dans ma tête, je me sens broyée, je ne comprends pas ce qui se passe, je suis nue, allongée dans une chambre violette et inconnue, le type normal dort à mes côtés, il est nu lui aussi, je suis hébétée et je saisis mon téléphone.”

Johanna Luyssen est la correspondante de Libération à Berlin et elle a publié sur Medium un témoignage personnel aussi glaçant qu’il est banal sur cette fameuse zone grise que connaissent toutes les femmes. Elle n’a pas dit non, mais elle n’a pas dit oui, c’est un viol dont on ne dit pas le nom et cela hante encore ses journées.

A lire d’urgence sur Medium


1. Pourquoi le combat antiraciste est de plus en plus porté par des femmes

En tête des cortèges ou invitées dans les médias, les femmes antiracistes portent une parole engagée enfin entendue et brisent l’invisibilisation dont elles étaient victimes jusqu’alors.
© Amnesty International Belgique - Cheek Magazine
© Amnesty International Belgique

3. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
© Amnesty International Belgique - Cheek Magazine
© Amnesty International Belgique

5. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
© Amnesty International Belgique - Cheek Magazine
© Amnesty International Belgique

7. Médias: pourquoi les faits divers sont encore trop souvent traités de façon sexiste

Des femmes trop sexy pour être innocentes aux mères monstrueuses, en passant par le traitement des violences faites aux femmes: on vous explique pourquoi la rubrique faits divers de vos journaux est encore teintée de sexisme.
© Amnesty International Belgique - Cheek Magazine
© Amnesty International Belgique